Les collectivités et offices de tourisme s’inscrivent pour beaucoup petit à petit dans une démarche de digitalisation. On voit fleurir des bornes, totems et autres dispositifs d’affichage dynamique ou tactiles dans les villages comme dans les grandes villes. Pourquoi un tel phénomène ?

Les villes répondent à une obligation légale de dématérialisation

Depuis 2015 et la loi sur l’initiative partagée votée, les mairies ont l’obligation de proposer un dispositif pour la dématérialisation de leur affichage légal. Exit les panneaux d’affichage au format papier, coûteux en ressources et en temps pour leur mise à jour. Chaque mairie se doit de proposer un ensemble de documents au format numérique (PDF) disponibles à la consultation à toutes heures par les habitants (compte rendu de réunion, note de cadastre, informations de travaux, etc). Les mairies s’équipent ainsi en totem ou borne d’extérieur qui vont remplir cette obligation. Par le moyen d’une application tactile, les utilisateurs vont pouvoir consulter tous les documents classés par catégories ou dates et ainsi s’informer sur l’actualité de leur commune. Certaines mairies font aussi le choix de dispositifs d’affichage dynamique d’extérieur pour diffuser des annonces comme des événements à venir, des sites à diffuser pour simplifier des modalités, proposer des espaces publicitaires, etc.

 

Les villes se mettent au mobilier urbain interactif

 

Pour comprendre plus globalement ce qu’est l’affichage dynamique et toutes les problématiques et opportunités qui y sont liées :

Les villes cherchent à séduire les touristes

En plus des collectivités, les Offices de Tourisme passent massivement au numérique. L’objectif étant de proposer une expérience visiteur inédite et de valoriser le territoire alentour. Grâce à des bornes et totems extérieur, les utilisateurs peuvent découvrir un agenda culturel, la possibilité de se créer un itinéraire de voyage et de se le partager par mail, découvrir tous les lieux à visiter des environs, être renseigné sur des horaires de transport ou de marché, etc. L’Office de Tourisme offre ainsi une image moderne à sa ville et une assistance aux touristes et riverains qui dépassent le cadre traditionnel. Une aide appréciable qui a vite tendance à être partagée par les utilisateurs avec un bouche à oreille qui fait parler de la ville.

 

La ville met en place le Wait Marketing

Les villes s’équipent de plus en plus en dispositifs numériques pour transmettre des messages lors de moments d’attente. Les stations de métro, les abribus sont notamment visés pour diffuser des annonces informationnels et marketing lors de moments d’attente où les usagers sont particulièrement attentifs. Le temps d’attente peut se transformer en moment de détente grâce à des interfaces tactiles ou de reconnaissance de mouvements où les passants jouent un rôle actif. Ils peuvent s’informer ou bien même à l’occasion de jeux concours, tenter de remporter des lots. Certaines villes vont même plus loin avec des interfaces tactiles permettant le paiement sans contact via la technologie NFC pour faire des dons à des associations (lutte contre les maladies, aide aux animaux abandonnées, etc).