Qu’est ce qu’un VPN ?

Dans les réseaux informatiques et les télécommunications, le réseau privé virtuel (Virtual Private Network en anglais, abrégé en VPN) est vu comme une extension des réseaux locaux et préserve la sécurité logique que l’on peut avoir à l’intérieur d’un réseau local. Il correspond en fait à une interconnexion de réseaux locaux via une technique de « tunnel ». On parle de VPN lorsqu’un organisme interconnecte ses sites via une infrastructure partagée avec d’autres organismes. Il existe deux types de telles infrastructures partagées : les « publiques » comme Internet et les infrastructures dédiées que mettent en place les opérateurs pour offrir des services de VPN aux entreprises. C’est sur Internet et les infrastructures IP que se sont développées les techniques de « tunnel ». Historiquement les VPN inter-sites sont apparus avec X.25 sur des infrastructures mises en place par les opérateurs, puis X.25 a été remplacé par le relayage de trames, l’ATM et le MPLS aujourd’hui.

Un bon compromis consiste à utiliser Internet comme support de transmission en utilisant un protocole de « tunnellisation » (en anglais tunneling), c’est-à-dire encapsulant les données à transmettre de façon chiffrée. On parle alors de VPN pour désigner le réseau ainsi artificiellement créé. Ce réseau est dit virtuel car il relie deux réseaux « physiques » (réseaux locaux) par une liaison non fiable (Internet), et privé car seuls les ordinateurs des réseaux locaux de part et d’autre du VPN peuvent accéder aux données en clair.

Le VPN permet donc d’obtenir une liaison sécurisée à moindre coût, si ce n’est la mise en œuvre des équipements terminaux. En contrepartie, il ne permet pas d’assurer une qualité de service comparable à une ligne spécialisée dans la mesure où le réseau physique est public, donc non garanti.

Le VPN vise à apporter certains éléments essentiels dans la transmission de données : l’authentification (et donc l’identification) des interlocuteurs, la confidentialité des données (le chiffrementvise à les rendre inutilisables par quelqu’un d’autre que le destinataire).

L’utilisation d’un VPN en France est totalement légale.

 

Le VPN est donc utile dans de nombreuses situations ; si vous cherchez la sécurité lorsque vous êtes sur un réseau public ou même sur votre propre réseau (même votre FAI -fournisseur d’accès à Internet- ne sait pas ce que vous faites sur internet, contrairement aux situations où vous n’utilisez pas de VPN), si vous désirez « débrider » un réseau ou tout simplement contourner la censure ; certains points WiFi empêche l’accès à certains sites (Facebook, Youtube, Gmail, Google parfois…) : un VPN vous permettra d’accéder à ces site en toute tranquillité.

 

Installer un VPN

Tout ces services ont malheureusement un prix. Il existe toutefois quelques offres gratuites, mais elles sont, dans la plupart des cas, limitée à une certaine quantité d’internet ou à une certaine vitesse. Ici, je vous propose un service VPN que j’ai testé et dont je suis entièrement satisfait. Il y a une formule gratuite (300Mo par jour : suffisant pour une utilisation de base, mais correspond à environ 1 heure de vidéo en streaming) et des formules payantes plus abouties : Security Kiss

1- Rendez vous sur https://www.securitykiss.com/panel/createaccount/index.php, et renseignez y votre e-mail.

2- Jetez un coup d’oeil dans vos spams ; vous y trouverez le mail avec vos identifiant. Gardez le bien précieusement car il nous resservira.

3- Connectez vous au site, et je vous conseille de tout de suite aller changer votre mot de passe dans la rubrique Settings puis Password ou en allant sur : https://www.securitykiss.com/panel/settings/password/

4- Allez ensuite dans la rubrique Server puis L2TP. Gardez cette page ouverte.

 

VPN sur Mac / PC

La démonstration suivante est faîte sur Mac, mais la démarche est exactement la même sous Windows.

 

1- Rendez vous dans les préférences système et créez un nouveau profil VPN, comme décrit sur l’image ci-dessous :

2- Créez une nouvelle configuration en cliquant sur le bouton « Configuration ».

3- Retournez sur la page des serveurs que vous n’avez pas quitté ; copiez l’adresse d’un serveur (du type : 184.154.1xx.xxx par exemple) ainsi que votre identifiant (du type : client03280000) comme suit puis cliquez sur « réglage d’authentification ».

4- Remplissez la première case par votre mot de passe (que vous avez probablement changé si vous avez suivi mes conseils ) et le code secret se trouve sur la même page que les serveurs ; il est de la forme : IPsec Pre-Shared Key (secret): sk9xxc8dexxx.

5- Appliquez et connectez vous !

6- Si message d’erreur vous avez, comme celui ci, changez de serveur, et cela fonctionnera. Il faut parfois essayer 5 / 6 serveurs avant d’en trouver un bon, donc persévérez !

 

Si vous avez des questions, des problèmes ou des remarques, nous essayeront d’y répondre au plus vite sur cette page !

Consultez notre article : Comment installer un VPN sur iPhone ?