AdSense, Adwords (Google Ads), de quoi parle t-on ?

Pas grand mon n’a déjà entendu parler d’AdSense mais vous oui puisque vous êtes arrivé sur cette page :-p. Et si ce n’est pas le cas, vous avez tous déjà vu des publicités AdSense, sans même savoir que cela en était.

Pour vous expliquer AdSense, je dois d’abord vous dire un mot sur Adwords (Google Ads).

Google Ads (anciennement appelé Adwords) est un système de pub au paiement par clic (PPC) qui affiche les pubs des annonceurs directement dans le moteur de recherche Google ainsi que sur les sites qui autorisent l’affichage de cet pub ; ces derniers reçoivent une commission à chaque fois qu’un visiteur clique sur une publicité. Pour pouvoir gagner un peu d’argent de cette manière, il faut s’inscrire au programme Google AdSense (c’est totalement gratuit). Grace à AdSense, il est possible pour tout possesseur d’un site internet de gagner de l’argent à chaque fois qu’un internaute clique sur une pub. La seule chose que le webmaster a à faire, c’est d’inclure un morceau de code qui créera une petite fenêtre dans laquelle Google va afficher les pubs demandées par les clients Google Ads (j’espère avoir été assez clair sur la différence entre Adwords et AdSense. Les pubs AdSense peuvent être un simple texte ou des images (parfois animées) ; si vous êtes raisonnable et que vous n’en mettez pas partout, votre site restera clair et propre : ne faites pas fuir vos visiteurs en plaçant trop de pub !

En plus de la qualité graphique, les pubs AdSense sont souvent en rapport avec le thème de la page sur laquelle vous placez la pub ; ainsi, si vous parlez sur une page d’argent, il y a de fortes chances que la publicité qui sera sur cette page parlera aussi d’argent. Ça a l’avantage de vous apporter plus de clic, et donc plus de revenus ; quel serait le succès d’une pub pour un parfum sur un site comme celui ci ? Proche de zéro, à mon humble avis… ?
A chaque fois qu’un visiteur clique sur une pub, vous gagnez de l’argent, et tous les mois, Google va vous envoyer un chèque ou un virement avec vos revenus des 30 derniers jours. Néanmoins, il faut d’abord que vous amassiez une première fois 70€. Une fois cette somme atteinte, Google vous payera et vous pourrez alors décider de quand vous préférez que l’on vous paye.

Le programme AdSense est un bon moyen pour gagner de l’argent, mais il faut savoir l’utiliser.

Quand j’ai commencé à l’utiliser, j’ai placé des pubs sur toutes mes pages et je n’ai pas mis beaucoup de temps à gagner quelques petites sommes. Rapidement Google m’a demandé de confirmer mon compte (cela arrive quand vous avez gagné vos premiers 10€). J’étais évidemment très content, mais après avoir lu un grand nombre d’articles sur le sujet, je me suis rendu compte que je ne gagnais pas les mêmes sommes que mes concurrents directs (Même nombre de visiteurs, même thème…). En effet, j’ai d’abord pensé que mon site n’avait pas assez de trafic pour pouvoir gagner autant d’argent que les sites concurrents. J’ai donc discuté avec de nombreuses personnes qui étaient elles aussi dans le programme AdSense, et je me suis aperçu que mon trafic était presque supérieur aux sites qui gagnaient plus que moi avec AdSense. Si vous vous dîtes qu’avoir entre 200 et 400 visites par jours est un très faible score, vous vous trompez ; sachez que une grande majorité des sites internet ont un trafic bien plus faible, surtout s’ils sont récents, ne sont pas encore optimisés pour les moteurs de recherche ou que le sujet qu’ils traitent n’est pas souvent recherché.

Gagner plus d’argent avec AdSense

1- Si mon site avait un nombre correct de visiteurs, pourquoi mes gains AdSense étaient si faible ?

La première erreur que j’ai découvert était liée au placement des publicités. En effet, vous devez étudier chaque page de votre site sur laquelle vous souhaitez ajouter une bannière Adsense.
Tous les endroits de votre page Web qui contiennent des sections ou des zones qui attirent et retiennent l’attention des visiteurs sont des zones privilégiées pour placer une section d’annonces AdSense. En d’autres termes, placez des annonces sur vos pages Web là où les gens vont les remarquer. Nous sommes actuellement autorisés à placer jusqu’à 3 sections différentes d’annonces AdSense ou des groupes sur chaque page du site, donc profitez en (sans toutefois gêner votre visiteur). J’ai trouvé après quelques tests que les meilleurs endroits pour mes annonces sont, juste sous le titre ou sous-titre, vers le milieu de la page, et vers la fin ou le bas de ma page. Si vous placez une section d’annonces AdSense près du haut de votre page Web , les gens qui entrent dans votre site remarqueront très probablement les annonces, et si ils font défiler les pages et qu’ils remarquent d’autres sections, ils les remarqueront aussi. Vous devez essayer de les faire passer inaperçu. Probablement le meilleur endroit pour placer une section de petites annonces est au bas de vos pages Web, juste après votre dernier morceau de texte ou une lecture intéressante, mais assurez-vous de placer les annonces avant d’autres liens, parce que quand les visiteurs sont prêts à quitter votre site, ils peuvent quitter en cliquant sur ??l’une de vos annonces, en vous faisant gagner de l’argent, et si vous avez d’autres liens avant vos annonces , ils peuvent quitter votre site en cliquant sur l’un d’eux. Donc, après avoir étudié la disposition de toutes mes pages web, je suis allé repositionner les annonces AdSense, et, presque immédiatement, j’ai remarqué que mes gains ont augmenté.

J’ai laissé mes pages tranquilles, et environ trois mois plus tard, j’ai reçu mon premier chèque par la poste ; il n’était pas très important, mais pour l’avoir gagné sans fournir aucun travail physique, j’étais très heureux de l’obtenir. Mes revenus ont démarré lentement et de mieux en mieux après ce premier chèque. Le mois suivant, j’ai reçu un autre chèque, puis le mois suivant encore un autre et ainsi de suite. Après avoir été dans le programme AdSense pendant environ 8 mois, et en bavardant avec plus de gens qui étaient également dans le programme, j’ai trouvé que mes revenus étaient encore faibles par rapport à ces autres personnes.

2- J’ai alors découvert une autre méthode pour augmenter encore plus mes revenus.

J’ai remarqué que mes annonces se distinguaient du reste de mon texte de mes pages Web. J’avais toujours pensé, que je devais faire mes annonces d’une couleur différente de celle de ma couleur de fond afin que les gens remarquent mes annonces, et qu’ils cliquent dessus ; dans les faits, j’avais complètement tort. Presque tout le monde qui a été sur Internet un certain temps est devenu tellement habitué à voir des bannières et autres publicités flashy que presque tout le monde a maintenant ce qu’on appelle un « bloqueur de pub » ; ces logiciels font que quand les internautes visitent un site, les pubs sont automatiquement désactivées et, s’ils n’ont pas ce genre de logiciels, les visiteurs ignorent tout ce qui ressemble à une annonce. J’ai donc utilisé l’éditeur de Adsense et j’ai changé de couleurs de fond et de « frontière » mes annonces afin qu’elles correspondent mieux à la couleur de fond de mes pages Web, et j’ai changé la couleur du texte de mes annonces afin qu’elles correspondent à la couleur du texte de mon contenu de mes pages Web. Les annonces étaient donc très bien mélangées, et, même pour moi, elles étaient à peine perceptible du reste de ma page Web. Conséquence, tout de suite le nombre de clics sur les annonces augmenté , et les revenus ont augmenté encore plus.

3- J’ai laissé mes pages Web seules et pendant encore quelques mois mes revenus sont restés sensiblement les mêmes.

J’étais content du résultat, mais mes revenus n’étaient toujours pas aussi bon que ceux d’autres gens qui recevaient à peu près la même quantité de trafic. Puis j’ai découvert qu’ils avaient fait quelque chose d’autre à leurs annonces AdSense, quelque chose qui fait que les annonces semblent vraiment capter l’attention des gens : Ils mettaient des images près des annonces. Il semble que l’ajout d’images donne aux annonces un look unique et cela a contribué à rendre le montant de clics un peu plus important. J’ai donc cherché sur internet et j’ai trouvé quelques petites icônes et des images qui correspondaient au contenu de mes pages web, et près de là où les annonces Adsense étaient présentées, j’ai affiché les images en ajoutant une simple balise d’image HTML. J’ai demandé à Google si l’ajout d’images était dans les règles AdSense, et j’ai été informé que cela était autorisé tant qu’elles n’incitaient pas les gens à cliquer sur les annonces ; autrement dit, vous ne pouvez pas avoir un signe clignotant qui dit , « cliquez sur ces annonces » , ou avoir une fille en légère tenue pointant vers les annonces et disant « me faire plaisir – cliquez ici » ou des trucs comme ça ? . Vous pouvez simplement faire quelques jolies petites images qui se rapportent au contenu de votre page Web .

Les mois suivants, mes revenus continuaient de monter lentement. A cette époque, outre mes pages web ordinaires j’avais travaillé sur plusieurs sites se rapportant à différents sujets. J’ai alors pensé que je pourrais bien placer des annonces AdSense sur tous mes blogs pour faire encore plus d’argent. Après quelques semaines mes revenus ont un peu augmenté, et j’ai été très heureux, puis, tout d’un coup, comme si quelqu’un avait tourné un interrupteur, mes revenus AdSense ont chuté. Mon trafic était encore en légère augmentation, le nombre de clics était toujours à la hausse, mais pour une raison étrange, mes gains par clic ont beaucoup baissé : c’était horrible ? .

Puis j’ai appris que Google a introduit depuis une nouvelle fonctionnalité appelée  » tarification intelligente  » ; c’est un ajustement automatiquement du coût d’un clic sur une annonce. En utilisant le système de Google d’analyse des données AdSense, si elle montre qu’un clic provenant d’ une de vos pages Web est moins susceptible de se transformer en une vente en ligne, ou autre résultat pour l’éditeur de l’annonce, le montant que vous gagnez par clic AdSense est considérablement réduit. Lorsque le système de » tarification intelligente » , a été introduit, certains utilisateurs AdSense ont vu leurs coûts par clic descendre à aussi peu que 3 centimes par clic, là où avant cette » tarification intelligente « , ils auraient gagnés un euro avec ce même clic. Ce fut l’arrivée d’une chute drastique de mes résultats. Ce qui est terrible avec ce nouveau système de » tarification intelligente » , c’est qu’en plus de la perte de revenus pour les utilisateurs d’ AdSense, c’est que d’un site ou une page Web touché par ce système contamine tous vos autres sites / pages. Et pour ne plus être actif, il faut parfois attendre une semaine, même après avoir retiré les annonces du site / page en question !

Si vous pensez essayer AdSense, ou si vous êtes déjà dans le programme, méfiez-vous de la « tarification intelligente », ou si elle a déjà affectée vos gains, essayez de retirer les annonces AdSense de vos pages Web qui ont provoquées le déclenchement du processus : le « smart- prix » (coût du clic) est évalué chaque semaine, de sorte qu’il faudra quelques jours pour voir les conséquences de la suppression de l’annonce qui a fait chuter votre coût par clic.

Mettre en place Adsense correctement

Vocabulaire

En tant que blogueur, il nous arrive régulièrement de constater des hausses et (surtout) des baisses de revenus Adsense. En général, elles ne sont pas dues à une forte variation du nombre de clics sur les publicités que nous avons mis en place, mais à des variations du CPC. Le CPC (cout par clic) est, comme son nom l’indique, la valeur de chaque clic. Avoir un CPC de 0,2 € veut dire qu’à chaque fois qu’un visiteur clic sur une pub, vous gagnez 20 centimes.

Deuxième chose à savoir avant de commencer cet article : un « bloc » est un code généré automatiquement par Google Adsense, prenant en compte plusieurs critères. En configurant un bloc, vous pourrez choisir sa taille (c’est dans cet espace que la pub s’affichera), sa forme ou encore son type de contenu par exemple.

Les bases étant posées, je vous propose un petit mode d’emploi afin de vous permettre de bien commencer (ou recommencer) avec Adsense.

Revenus Google Adsense
Adsense est la régie publicitaire de Google. C’est la plus importante régie publicitaire de ce type.

Position des blocs

Tout d’abord, quand vous installez de la publicité Adsense sur votre site web, vous devez (c’est un conseil) avoir pris le soin de créer des blocs différents pour les tester. Même si vous souhaitez n’intégrer sur votre site web que des pubs d’un même format (le format « Grand rectangle » par exemple), je vous invite à créer 3 blocs différents, avec des noms distinctifs. Vous comprendrez pourquoi ci-dessous.

Une fois crée directement sur le site d’Adsense, il s’agit désormais de les placer. Pour ce faire, pas de solutions miracles : il faut tester. Sachez que Google n’autorise que 3 blocs publicitaires sur une seule et même page. Pas un de plus, sinon vous risquez de vous faire bannir.

Pour ma part, j’ai choisi de mettre un bloc en tête d’article, un au milieu et un à la fin. Et, lorsque l’un des blocs ne fonctionne pas, j’ai prévu un encart spécial dans la barre latérale de droite. Sur d’autres sites, vous trouverez une configuration différente : certains mettent beaucoup de pub au début de leurs articles, mais pas un seul bloc au milieu ou en bas. D’autres font l’inverse en plaçant leurs blocs à la fin de leurs écrits. D’autres encore utilisent leurs barres latérales. D’autres (enfin) ne placent pas leurs blocs dans leurs articles, mais en pied de page (et même parfois dans leur header, ce qui donne un résultat esthétique pas terrible, mais il faut croire que ça fonctionne).

Google conseille de placer les blocs (au moins un) au-dessus de la ligne de flottaison. Autrement dit, vous aurez plus de chances de gagner quelques centimes si l’on peut voir au moins l’une de vos publicités sans avoir à descendre dans la page.

Vos blocs placés, il vous faut ensuite suivre leurs performances. Si vous avez (comme je vous l’ai conseillé plus haut) donné des titres distinctifs à vos différents blocs, la mesure des performances va être beaucoup plus facile. Prenons comme exemple La Mine Aux Infos. J’ai décidé de placer un bloc en début d’article, un bloc au milieu et un bloc à la fin. Lorsque j’ai installé Adsense pour la première fois, les trois blocs étaient identiques (il s’agissait du modèle « Grand rectangle »). J’ai appelé le premier B1, le deuxième B2 et le troisième B3.

Le suivi

En vous rendant dans votre compte Adsense, dans « Rapport sur les performances » puis en sélectionnant « Blocs d’annonces » [ou en cliquant directement ici] vous pouvez voir les statistiques de chacun de vos blocs. C’est grâce à cette page que vous allez pouvoir vous rendre compte de quel bloc est le plus cliqué. Ainsi, si, sur 100 clics au total, vous vous rendez compte que B1 a été cliqué 60 fois, B2 30 fois et B3 10 fois, vous pourrez peut-être songer à enlever B3 du bas de l’article et à insérer deux blocs en début d’article…

RPM CPC Adsense
Les points forts de Google Adsense

Pour faire court, si vous utilisez les mêmes blocs avec des noms distinctifs, vous pourrez facilement identifier quels sont les endroits les plus rentables sur votre site.

Si vous avez déjà fait ça, vous avez réalisé la moitié du chemin théorique (mais un dixième en pratique) !

La deuxième partie de cet article reprend quelques conseils et méthodes pour maitriser, étudier, gérer et optimiser vos gains Adsense. Vous la trouverez par ici.

Le format de vos pubs Adsense est crucial

Il y a un deuxième facteur à prendre en compte lorsqu’on place des blocs Adsense sur son site : le format. On peut entendre trois choses par « format ».

Le format des annonces

La première, c’est la forme (? dimensions). Google vous permet de personnaliser la forme (par opposition au fond) de vos annonces. Ainsi, si vous souhaitez que vos annonces ressortent bien de votre texte, vous pouvez faire en sorte que l’arrière-plan de vos pubs soit d’une couleur flash ou, en opposition avec la couleur dominante et l’arrière-plan de votre site internet. Vous pouvez aussi personnaliser la couleur du texte de la pub, le lien, etc. Vous avez donc accès à de nombreux outils pour mettre en œuvre une politique de « différenciation » (c’est l’exemple que je viens de prendre) ou de « confusion ». Ce sera, par exemple, faire en sorte que le texte de l’annonce soit noir sur un fond blanc, de façon à ce que la pub se fonde le plus possible dans votre texte.

Adsense
Adsense est une formidable régie qui permet de tester bien des configurations !

Le type d’AdSense

Le deuxième point que l’on peut entendre par « format », c’est le « type » d’annonces. Elles peuvent être seulement textuelles ou bien textuelles et graphiques. Évidemment, on vous conseille de choisir la deuxième solution, à moins que vous ne cherchiez à mener une politique que je qualifie de « confusion » juste au-dessus. Gardez en tête que plus votre annonce laisse de choix aux annonceurs, plus vous aurez de chances d’avoir un CPC élevé.

Pour modifier (ou vérifier) ce choix, il vous suffit d’aller dans « Mes annonces » puis de cliquer sur « Modifier le type d’annonce », juste en dessous du nom de votre bloc.

Adsense type annonce
Modifier le type d’annonce est une chose facile à réaliser !

Les dimensions de vos annonces

Enfin, la dernière chose que l’on peut entendre par « format », ce sont les dimensions. Google Adsense vous propose beaucoup de modèles avec dimensions différentes. La régie publicitaire vous indique même quels sont les blocs recommandés (les plus rentables ou ceux qui font partie des plus demandés par les annonceurs). Pour vérifier quels sont les blocs aux dimensions les plus rentables, il va falloir vous armer de patience (et un tableur vous sera d’une très grande aide).

La meilleure technique de suivi des performances

Comme vous avez pu le remarquer dans la première partie de cet article (avec B1, B2 et B3), la position de vos blocs a une influence sur vos gains. Pour comparer les performances des différentes dimensions de blocs, il va donc falloir les comparer en les plaçant au même endroit. Par exemple, vous pouvez dédier le haut de vos pages à vos tests. Dites-vous que vous allez faire tous vos tests à la place de B1 (libre à vous de laisser B2 et B3 ou de faire les mêmes expériences en même temps). Un facteur clef joue un rôle essentiel dans l’évolution de vos gains : la fréquentation de votre site. Dans mon cas, je sais que le jeudi est mon jour noir : c’est celui où j’ai le moins de visiteurs. Puisque l’on a tous des variations de fréquentation, il va falloir effectuer vos tests sur des périodes longues (au minimum une semaine). Ça explique pourquoi je vous prévenais qu’il faudrait être patient ! Mais je vous ai aussi conseillé de vous munir d’un tableur. Le tableur (un fichier Excel ou Numbers) va vous permettre de noter tous les résultats de vos expériences et de les confronter. Attention : Pour que cela fonctionne, il faut absolument que tous les blocs expérimentaux restent au même endroit et durant le même nombre de jours, sinon vos chiffres seront erronés et ne vous serviront à rien.

Je vous conseille de faire un tableau dans ce style : Nom du bloc, position et date durant laquelle il a été dans cette position, CPC moyen, nombre de clics, nombre d’impressions, format (le premier type de format expliqué dans cet article) et nombre de demandes d’annonces.

Élaborez une grille de ce type (ou téléchargez celle ci-dessous) et entrez toutes les semaines vos résultats.

Experimentation blocs Adsense : Dans cet exemple (tous les chiffres sont inventés), vous constaterez que le bloc B1 est le plus rentable alors qu’il a le CPC le plus élevé. À l’inverse, B2 qui a le CPC le plus élevé est très peu cliqué et beaucoup moins vu que les autres blocs. Cela peut être dû au fait qu’il est placé en milieu d’article, ou bien parce qu’on mène une politique de « confusion » (faire en sorte que le bloc publicitaire ne se démarque pas du reste du texte)

 

À la fin de votre période d’expérimentation, vous devriez pouvoir savoir quel bloc avec quel format et à quelle position peut vous rapporter le plus.

Calculez ensuite le ratio suivant : CPC/(nombre d’impressions/nombre de clics) (avec un tableur, ces ratios sont très simples à réaliser).

Ce ratio vous permettra de savoir quel bloc (et dans quelle situation il) paye le plus et est le plus rentable à afficher.

En fin de compte, ces expériences (surtout la deuxième partie) vont vous prendre du temps, mais elles sont essentielles. Mieux vaut perdre quelques mois à faire ces expériences et gagner beaucoup après, plutôt que de ne rien faire et de gagner peu pendant toute la durée de vie de votre site. Enfin, c’est ma façon de voir les choses !

 

A vous de jouer avec votre compte AdSense !

Privacy Preference Center